Réussir Grandes Cultures 08 juillet 2004 à 18h02 | Par Christian Gloria

Stockage des récoltes - Des graines conservées sous boudin plastique

Connue en France depuis peu, le stockage des récoltes en boudin plastique fait ses premiers émules. A l´exemple de Daniel et Christophe Lorphelin sur leur ferme de Laborde dans l´Yonne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Largement utilisée en Argentine, la technique du stockage en boudin plastique fait ses premiers pas en France. Daniel Lorphelin et son fils, Christophe, font office de précurseurs. Les deux agriculteurs ont investi dans ce type d´équipement l´an dernier. « Les bâches plastiques servant de boudin ainsi que le matériel de stockage et de déstockage nous sont parvenus juste avant la moisson. Nous avons stocké environ 4000 quintaux de blé, orge et colza en lots par cultures et variétés. »
Leur choix de cette méthode de stockage est intervenue quand il ne leur a plus été possible de stocker leurs récoltes dans des cellules.
©CGAO


Pas d´évolution du stockage avec des grains secs
« Les boudins ne nécessitent pas de bâtiment. Les deux équipements nécessaires pour stocker et déstocker nous ont coûté 150 000 francs. C´est du matériel importé d´Argentine. Quant aux films plastiques servant aux boudins, ils coûtent 450 euros chacun. Ils font 60 mètres de long sur 2,50 mètres de diamètre et 250 micromètres d´épaisseur. Ils permettent de stocker 1800 quintaux au maximum, précise Christophe Lorphelin. La mise d´argent est moins importante que pour la réalisation de cellules de stockage. Et les boudins sont plus souples d´utilisation. »
Comment se comporte la denrée stockée une fois dans le boudin ?
« En 2003, la durée de stockage n´a pas excédé cinq mois mais nous aurions pu garder nos récoltes plus longtemps », affirme Daniel Lorphelin. « Nous n´avons pas constaté d´évolution dans la qualité ou l´état sanitaire. J´ai mesuré la température avec une sonde pour le colza, raconte Christophe. La récolte avait été stockée à 30ºC. Après une semaine, la température était descendue à 20ºC. Et la canicule n´a eu que peu d´incidence sur la température. »

Mais il est très important de ne pas stocker de grains humides. En 2003, pas de problème : les céréales ont été récoltées à 11-13 % et les colzas à 7-8 %. André Lebras, spécialiste du stockage à Arvalis, juge qu´il ne faut pas dépasser 14 % d´humidité pour le blé, ce qui est un taux classique. L´institut technique a mené des études approfondies sur le stockage en boudin pour conclure « à l´absence d´altération des caractéristiques biochimiques du grain et de la qualité sanitaire à condition que le grain soit suffisamment sec ».

André Lebras souligne un point : « Les boudins doivent être disposés dans une zone où l´on peut contrôler les rongeurs. » Ces derniers peuvent trouer la bâche. C´est alors la porte ouverte à l´humidité et à une dépréciation de qualité. La zone doit être maintenue propre de façon à ne pas attirer les amateurs de graines. L´idéal est de placer les boudins sur une surface dure. Les Lorphelin vont s´y employer cette année. « Nous avons délimité une aire de stockage qui occupera 120 mètres sur 20. Les cailloux qui s´y trouvent vont être broyés et mélangés à la terre. Le tout va être tassé avec un rouleau compresseur », explique Christophe Lorphelin. Il faut penser à garder une place aux tracteurs, bennes et camions pour la reprise des lots notamment. « Nous avons prévu un chemin empierré entre les rangées de boudins. »
Appareil de stockage avec trémie, arceau où s´adapte le boudin et vis à grain attenante. ©c. Gloria

Appareil de déstockage avec vis à grain horizontale au niveau du sol et vis pour le chargement de remorques. ©C. Gloria

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Grandes Cultures se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Grandes Cultures

Machinisme agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui