Réussir Grandes Cultures 16 octobre 2013 à 08h00 | Par La rédaction

Petite tolérance sur la carie pour les semences de blé tendre non traitées

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cent spores de carie 
par gramme de semences certifiées de blé tendre seront tolérées cette campagne pour les semis.
Cent spores de carie par gramme de semences certifiées de blé tendre seront tolérées cette campagne pour les semis. - © Arvalis

La réapparition de la carie du blé dans le paysage français oblige à un peu de souplesse sur la qualité des semences. « Une dérogation à la norme carie pour les lots de semences certifiées de blé tendre non traitées a été obtenue de la part du ministère de l’Agriculture, communique le Gnis. Pour la campagne de semis en cours, une présence maximale de 100 spores de carie par gramme de semences sera tolérée (et acceptée par le service officiel de contrôle) contre la norme française actuelle qui est de zéro spore de carie. » Cette demande avait été faite par Coop de France, en s’appuyant sur les travaux coordonnés par l’Itab. Elle répond à des problèmes d’approvisionnement concernant en particulier l’agriculture biologique. Les lots certifiés utilisant la dérogation porteront obligatoirement la mention « Présence maximale de 100 spores de Tilletia sp par gramme » sur l’étiquette de certification. L’absence de
cette indication concerne les lots indemnes de carie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Grandes Cultures se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Grandes Cultures

Machinisme agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui