Réussir Grandes Cultures 01 février 2017 à 08h00 | Par Valérie Noël

Les grandes cultures bio ont besoin de se structurer

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La production de blé bio 2016 n'était pas à la hauteur des besoins des meuniers.
La production de blé bio 2016 n'était pas à la hauteur des besoins des meuniers. - © G. Omnès - archives

Les grandes cultures bio séduisent. Le secteur va devoir absorber une importante vague de conversions. « On pensait que c’était à cause de l’instabilité du conventionnel, mais il y a une motivation de la part de ces producteurs pour regarder ce qui se passe en bio, a expliqué Pascal Gury, producteur de grandes cultures bio et président du groupe bio Intercéréales-Terres Univia, lors des premières rencontres du secteur à Paris le 24 novembre. La spéculation n’existe pas chez nous. On est sur des marchés respectables et gérables, j’espère que l’on va continuer. » Aujourd’hui, 20 % de la production de grandes cultures bio est contractualisée, ce qui contribue à stabiliser les marchés. Mais ce n’est pas simple. Une année comme 2016, les meuniers avaient besoin de 117 000 tonnes de blé bio et ils n’ont eu à disposition que 75 000 tonnes panifiables. « On a fait tout un travail de fond avec la distribution pour éviter les pénalités, tout le monde a joué le jeu », précise Pascal Gury. Qu’en sera-t-il si la filière grossit ? « Le plus grand défi sera la transparence des marchés, estime le responsable. Or nous n’avons pas du tout de dispositifs de régulation.» Point positif à court terme néanmoins : tous les stocks vont être avalés cette année par les utilisateurs. Le retour des réserves à zéro devrait redonner l’équilibre au marché. Mais pour Pascal Gury, les nouveaux débouchés (épeautre, lin, millet, lentilles...) sont à anticiper dès maintenant.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Grandes Cultures se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui