Réussir Grandes Cultures 22 février 2008 à 15h09 | Par M. Portier

Les charrues portées s'adaptent à la puissance des tracteurs

La charrue portée offre plusieurs avantages par rapport aux modèles semi-portés. Toutefois ces charrues impliquent l'emploi d'un tracteur avec une forte capacité de relevage et d'un gabarit imposant.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le labour hors raie assure la compatibilité des charrues portées avec des tracteurs puissants équipés de pneus larges pour limiter la compaction.
Le labour hors raie assure la compatibilité des charrues portées avec des tracteurs puissants équipés de pneus larges pour limiter la compaction. - © KNEVERLAND

La charrue portée offre plusieurs avantages par rapport aux modèles semi-portés.En bout de champ,les manœuvres sont plus aisées, le report de charge sur le tracteur améliore la traction dans les conditions difficiles. Raisons pour lesquelles bon nombre d'agriculteurs préfè rent conserver un modèle porté malgré une largeur de travail limitée.Toutefois,au-delà de cinq corps,ces charrues impli quent l'emploi d'un tracteur avec une forte capacité de rele vage et d'un gabarit imposant pour une bonne répartition des masses. Mais avec un marché des tracteurs de plus de 180 chevaux en plein essor (10% des ventes de tracteurs standard en 2007),les char rues six et sept corps ont le vent en poupe. Ainsi,pour les modèles de cinq a sept corps,on trouve deux types de charrues dans les gammes des constructeurs. Des modèles que l'on pour rait qualifier de «légers» pour des tracteurs de 150 à 200 chevaux. Cela se traduit notamment par des dimen sions standards de la poutre ou de la fusée.La seconde caté- gorie regroupe des charrues «renforcées» adaptées aux tracteurs de plus de 200 chevaux.

DES CHARRUES DE 3 TONNES

En sept corps à largeur variable et non-stop hydraulique,celles- ci peuvent atteindre près de trois tonnes (poutre avec des carrés de 180mm et fusé avec un diamètre de 140 ou 150mm). D'où l'adoption d'équipements censés compenser ces gabarits hors norme. La remise en ligne avant le retournement pour ne pas trop solliciter les bras de relevage est un impératif. Les têtes d'attelage reçoivent des systèmes de suspension afin de limiter le phénomène de balancement lors des manœuvres en bout de champ. Une roue de terrage de grand diamètre et grande largeur assure une meilleure portance. Cette roue assure également le transport afin de limiter le poids sur l'arrière de la charrue. Enfin,des versoirs dégageant permettent un labour dans la raie avec des pneus larges (jusqu'à 710mm de large). Pour des pneus très larges ou des chenilles, ces charrues sont souvent dispo- nibles en version hors raie. Reste une nouvelle catégorie «hybride» apparue récemment avec le modèle Tansanit de Lemken qui autorise l'utilisa tion d'un tracteur de moins de 200 chevaux avec un modèle sept corps.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Grandes Cultures se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui