L'Auvergne Agricole 15 février 2017 à 08h00 | Par Karen Maruel

Les céréales donnent du grain à moudre

À l’image de 2015, les rendements céréaliers de l’année 2016 sont peu satisfaisants. Le point avec Claude Raynaud et Matthieu Trillon.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« Ce qui nous sauve, c’est que nous n’avons pas tous nos œufs dans le même panier ». Matthieu Trillon cultive 96 hectares de céréales, de pommes de terre et d’oignons.
« Ce qui nous sauve, c’est que nous n’avons pas tous nos œufs dans le même panier ». Matthieu Trillon cultive 96 hectares de céréales, de pommes de terre et d’oignons. - © KAREN MARUEL

La production céréalière fait grise mine en ce début d’année 2017. Cela fait deux années que les résultats agronomiques sont peu satisfaisants. En cause, la météo capricieuse sur laquelle on ne peut pas vraiment agir… « Il faut croiser les doigts pour que dame nature nous aide à avoir des résultats agronomiques plus satisfaisants », optimise Claude Raynaud, responsable de la section grandes cultures de la FNSEA63.

 

Des rendements en   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

Réussir Grandes Cultures

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui