Réussir Grandes Cultures 13 septembre 2013 à 08h00 | Par Christian Gloria

Le drainage continue à gagner du terrain en France

La superficie de terres agricoles drainées en France approche les 3 millions d’hectares. Mais ce chiffre officiel est largement sous estimé selon les professionnels du secteur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Source : Agreste, recensement 2010.

La surface des terres agricoles drainées en France est de 2,86 millions d’hectares. Le Recensement agricole 2 010 donne une surface de drainage supérieure de 60 000 hectares à celle de 2000. « Mais entre les deux recensements, la variable retenue définissant le drainage a changé. En 2010, on prend en compte le drainage déclaré encore fonctionnel, analyse Bernard Vincent, Irstea. Les 60 000 hectares de drainage en plus en dix ans ne correspondent pas à la réalité. C’est davantage. »


Des besoins encore élevés


Pour Noël Chalumeau, directeur de la société éponyme et président de l’Andhar(1), les besoins restent élevés. « On est proche de 25 000 hectares de réalisations par an. Nous sommes même sur un rythme de 30 000 hectares cette année. La météo soutient la demande », remarque-t-il.
La première région en termes de surface drainée est le Centre, avec plus de 500 000 hectares et 23 % de la SAU, suivie des Pays de la Loire et de l’Aquitaine. Il y a une grande disparité selon les territoires.


Où il pleut au printemps


« On draine en France là où il pleut beaucoup, particulièrement au printemps, ce qui peut expliquer la place que tient l’Aquitaine en surface drainée », interprète Bernard Vincent. Le type de sol entre en ligne de compte de façon importante. « Le drainage sera recherché pour les sols limoneux, hydromorphes, qui ont la particularité de porter une nappe perchée tout le printemps gênant l’installation des cultures, poursuit le spécialiste de l’Irstea. C’est le cas en Sologne (Centre), dans le Perche (Centre et Normandie), la Dombes, la Bresse ou encore certains secteurs de Loire-Atlantique avec des sols générant des engorgements temporaires. »
Enfin, il y a les territoires « consacrés », à savoir les zones de polder : marais Poitevin, Wateringues du Nord…



- © Infographie Réussir

Obligations légales


La réalisation d’un réseau de drainage est soumise à procédure, au titre de la Loi sur l’eau. Pour une superficie supérieure ou égale à 100 hectares, il faut constituer un dossier d’autorisation et pour une surface comprise entre 20 et 100 hectares, le projet est soumis à déclaration. La surface comprend non seulement celle du projet mais aussi celle déjà drainée après le 29 mars 1993, voire avant cette date pour certaines administrations. Et il s’agit d’une surface par demandeur et par bassin versant.



Le marché du drainage


Le drainage agricole génère un marché qu’il faut scinder en deux composantes. D’abord, des entreprises de plasturgie fabriquent les drains de PVC avec
quatre groupes principaux en France : Pressigny Tubes, Pipelife, Drostub Industrie et Hegler. Ensuite, la pose des drains est assurée par d’autres sociétés, de dimensions régionales à locales. Une vingtaine de ces entreprises opèrent à l’échelon régional. Il peut s’agir de sociétés privés mais aussi de Cuma.

 

(1) Association nationale de drainage et d’hydraulique agricole responsable.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Grandes Cultures se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Grandes Cultures

Machinisme agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui