Réussir Grandes Cultures 03 mai 2013 à 17h20 | Par Ludovic Vimond

Géolocalisation - Quatre types de correction

Le choix de la correction s’effectue en fonction des performances de l’outil, de son utilisation, mais aussi de son budget.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir

Le positionnement par satellites exploite une constellation de satellites en orbite autour de la terre. Il s’agit principalement des 24 satellites américains GPS, mais la Russie dispose de 24 satellites Glonass, tandis que l’Europe et la Chine mettent en place leurs propres réseaux. Ces satellites disposent d’une horloge interne leur permettant de connaître leur position à chaque instant. Cette horloge permet de connaître l’heure de départ du signal du satellite. Celle du GPS sur le tracteur permet de connaître l’heure d’arrivée. Ce différentiel de temps permet de calculer la distance entre les satellites et le tracteur (le signal circulant à la vitesse de la lumière). Sur le véhicule, l’antenne GPS reçoit les signaux des satellites (entre 7 et 9) positionnés dans l’axe du point de réception. Le temps de transmission du signal avec chaque satellite définit la distance qui les sépare : trois satellites suffisent pour donner une position géographique, tandis qu’un quatrième donne l’altitude et supprime les erreurs d’horloges. Néanmoins, si les trois satellites sont, à un moment donné, proches les uns des autres, le positionnement du véhicule sera mois précis. C’est pourquoi communiquer avec un maximum de satellites améliore la précision de la position. Malgré tout, certaines perturbations (couches atmosphériques, nuages, etc.) génèrent des déviances qui limitent la précision du signal GPS à une valeur autour de 10 mètres. Autant dire inutilisable en agriculture ! C’est pourquoi, une correction dite différentielle, doit être apportée pour contourner les déviances et procurer un positionnement plus pointu. Selon la technologie, la précision varie de 40 à 2 centimètres.

1- Correction différentielle monofréquence

2- Correction différentielle bifréquence

3- Correction RTK radio

4- Correction RTK par téléphonie

 

Retrouvez le détail de l'article dans le numéro 269 de Réussir grandes cultures de mai 2013


- © Réussir

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Grandes Cultures se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui