Réussir Grandes Cultures 24 mai 2002 à 12h12 | Par Jean-Jacques Biteau

Exploitations céréalières - Les nouvelles charrues portées bénéficient d´automatismes

Les automatismes mais aussi l´électronique s´installent sur les charrues portées afin d´améliorer le confort de travail.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les charrues portées récentes bénéficient des avancées technologiques apportées aux charrues semi-portées. Les automatismes rencontrés sur les charrues portées simplifient essentiellement les interventions du conducteur en bout de raie.
Le niveau de sophistication varie selon les marques et les modèles. Ce sont en fait le pilotage et la synchronisation des manouvres de recentrage, de retournement et de l´asservissement de la roue qui équipent de nombreuses charrues. Ces actions se pilotent généralement en actionnant un seul distributeur hydraulique du tracteur.

Contrôler et commander depuis la cabine
Le réglage du déport, du dévers, de la profondeur et de largeur de travail peuvent se commander aussi depuis la cabine du tracteur. « Des valves et des vérins hydrauliques, fonctionnant par différence de pression, assurent le retournement, la remise en ligne avec mémoire et le réglage de largeur de travail par le système Varilarger », explique Matthieu Imbault, chef de produits sol de Kverneland France.
Cyril Thirouin de Grégoire-Besson indique qu´« en plus des réglages de base comme le déport, le dévers et l´inclinaison, il est possible de régler l´entrure du corps et la largeur de travail ».
Sur les charrues à sécurité non-stop hydraulique, « la pression dans le circuit peut se modifier et se contrôler de la cabine, » souligne Daniel Bonnel des charrues Bonnel. Cyrille Poinsignon, chef de produit charrue de Kuhn Huard ajoute qu´« en plus de l´alignement et du retournement actionnés en une manouvre, il est possible de mémoriser la largeur de travail sur les charrues à largeur variable ».

Des boîtiers de contrôle et de pilotage proposés par certains constructeurs
Même si certains constructeurs estiment qu´« il est délicat d´informatiser les charrues pour des raisons d´environnement difficile pour les composants », comme la présence de pierres, les vibrations, la terre, etc. d´autres équipent certains modèles d´un boîtier de contrôle et de pilotage. En effet, la gestion des fonctions hydrauliques peut être confiée à un boîtier électronique.
« Sur nos charrues de la gamme 180, commente Bruno Caiveau, responsable de l´administration des ventes et du marketing des charrues Naud, le déport hydraulique se règle en raie à la voie du tracteur, avec la possibilité de l´effacement du premier corps, ou hors raie. La largeur de travail se modifie en continu centimètre par centimètre et s´enregistre dans quatre mémoires prédéfinies et dont une programmable. L´écran du boîtier en cabine affiche la largeur de travail et permet de commander la charrue à distance ».

Charrues « électroniques »
Des charrues « électroniques » apparaissent sur le marché. Aujourd´hui, certaines charrues de Lemken et depuis 1999 les Servo Intelligent de Pöttinger se commandent à partir du boîtier intégré au tracteur, s´il utilise le protocole de communication LBS (Bus Can) ou Iso, comme les Fendt Vario. La console du tracteur peut réaliser de nombreux réglages : profondeur de travail par la roue de jauge, largeur de travail du premier corps, dévers ou alignement, aplomb, largeur totale de travail, tarage de la sécurité, retournement, mise en position transport. La surface labourée, le rendement horaire et le temps de travail peuvent se mémoriser.
Si le boîtier du tracteur est incompatible avec les composants de la charrue, cette dernière dispose de son propre boîtier.
Selon Éric Yoder, directeur de Pöttinger France, « le système pourra offrir deux nouvelles fonctions : la régulation automatique de la profondeur en fonction de la puissance demandée et la régulation automatique de l´alignement ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Grandes Cultures se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui