Réussir Grandes Cultures 27 août 2002 à 15h42 | Par Denis Lucas et Jean-Jacques Biteau

Equipement - Un « oui mais » au broyeur de résidus végétaux à axes verticaux

Moins tirant, plus rapide... le broyeur à axes verticaux avance ses arguments. Avec une plus grande finesse de broyage, l´axe horizontal reprend l´avantage en travail du sol simplifié.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Axe horizontal ou vertical ? Depuis quelques années, la question se pose sérieusement quand il s´agit d´investir dans un broyeur, que ce soit pour des chaumes ou les jachères.
Les broyeurs à axes verticaux peuvent avancer à des vitesses de travail supérieures et avec une moindre consommation de puissance. Un broyeur à axe horizontal doit par exemple travailler à cinq ou six kilomètres à l´heure maximum dans la paille pour garder une qualité de travail satisfaisante. Dans les mêmes conditions, le broyeur à axes verticaux pourra aller jusqu´à huit, voire dix kilomètres à l´heure sans perdre en qualité de travail. Ce type de broyeur se comporte également très bien en végétation verte (jachère), voire mieux que les axes horizontaux.
Sa conception autorise un pivotement des parties extérieures qui assure un meilleur suivi des inégalités du terrain par rapport aux modèles à axe horizontal de grande largeur.
©D. Lucas

Légende - L´axe vertical convient bien à la paille et aux jachères.

L´axe vertical plus facile à entretenir que l´axe horizontal
A cela s´ajoute une facilité de mise en ouvre : il passe facilement de la position transport à la position travail, sans qu´il soit nécessaire de descendre du tracteur. Une facilité d´entretien aussi : il faut moins de temps pour démonter et affûter les lames, environ une matinée pour un modèle de 4,50 mètres.
Oui mais ! Dans le cadre d´une simplification du travail du sol, le broyage doit être le plus fin possible avec une répartition régulière des débris. Ceci pour éviter le risque de bourrage dû au volume de végétation. Or, avec des couteaux en bon état, le broyeur à axe horizontal laisse des résidus plus fins que son concurrent à axes verticaux. Pour avoir un broyage équivalent en vue d´un travail simplifié avec un modèle à axe vertical, il faudrait diminuer la vitesse d´avancement. L´intérêt économique est alors moins évident étant donné le prix d´achat plus élevé. En végétation à grosses tiges (maïs, tournesol, colza), le broyeur à axes verticaux a également tendance à hacher plus grossièrement (plus de brins longs) et éclate moins les brins coupés.

Enfin, ces broyeurs ont une tendance naturelle à andainer les résidus dans la partie centrale, d´autant plus grande que la végétation est importante. Un phénomène que certains constructeurs commencent à contrer en adaptant des déflecteurs.

©D. Lucas

Le broyeur à axe horizontal doit créer une aspiration
Du côté des broyeurs à axe horizontal, il convient de bien choisir le type de couteau en fonction des travaux à réaliser. La qualité du broyage est améliorée en adaptant des contre-couteaux à l´intérieur du capot. En ce qui concerne les modèles à double rotor avec palier central, le problème de la bande centrale non coupée a trouvé des solutions. Un diviseur par exemple peut orienter les tiges de chaque côté du palier pour qu´elles soient attrapées par l´un ou l´autre des rotors.
Il faut noter que, pour un fonctionnement optimal, le broyeur à axe horizontal doit créer une aspiration de la végétation. Il ne doit donc pas raser le sol. Un broyeur dont les couteaux touchent le sol aura non seulement une usure importante mais ne réalisera pas un bon travail car les couteaux seront freinés et ne pourront créer l´effet d´aspiration.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Grandes Cultures se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Grandes Cultures

Machinisme agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui