Réussir Grandes Cultures 09 septembre 2005 à 16h46 | Par Michel Portier

Désherbage mécanique - Le guidage par cellules photoélectriques moins coûteux que le vidéobinage

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour ceux qui considèrent l´imagerie comme une solution trop futuriste et onéreuse, la société Godin(1) propose une interface de guidage de type double bâti utilisant deux cellules photoélectriques. La ligne de plante cultivée est détectée par ces deux cellules qui apprécient la différence de hauteur entre la plante cultivée et les mauvaises herbes. Cette machine représente un investissement plus réduit (5 400 euros) que celui d´une bineuse vidéoguidée. Elle est en revanche beaucoup plus limitée par les conditions d´utilisation. En effet, en présence d´une couverture végétale dense sans différence significative de hauteur entre les adventices et la plante cultivée, le système ne peut fonctionner correctement. On se confronte au même problème lors des absences de plants sur la ligne de semis, le système ne suivant qu´une seule trace.
Les cellules photoélectriques sont positionnées de chaque côté de la ligne de semis. ©M. Portier

(1) SARL Godin Frères , 2 ZI la Guimonière, 49620 La Pommeraye-sur-Loire - Tél. 02 41 77 76 80.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Grandes Cultures se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui