L'Anjou Agricole 17 août 2017 à 15h00 | Par L'Anjou Agricole

Coup de chaud sur le maïs

Le 16 août, la commission d’enquête calamités agricoles s’est déplacée dans les Mauges et sur le secteur de Saint-Georges-sur-Loire (Maine-et-Loire).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le stress hydrique a eu lourdes conséquences sur la fécondation des épis.
Le stress hydrique a eu lourdes conséquences sur la fécondation des épis. - © fdsea 49

Le manque d’eau et les excès de température ont mis à mal le maïs et les prairies. A la demande de la FDSEA, des JA et de la Chambre d’agriculture, la commission d’enquête calamités agricoles s’est déplacée sur les Mauges et sur le secteur de Saint-Georges-sur-Loire.

Six exploitations ont été expertisées et le constat est partout le même : les rendements sont à la baisse de 30 % à 60 % sur le maïs selon les parcelles. A chacune des visites, les agriculteurs ont également fait part de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui